Interview SMX Aurélien Delefosse

La conférence Search Marketing Expo s’est tenue à Paris du 7 au 8 juin 2012, c’était un réel plaisir d’y participer. Ces deux journées de conférences ont été riches en informations avec une quarantaine d’intervenants.

Aurélien Delefosse, Consultant en référencement, Gnomecorp y a tenu une conférence très intéressante sur le Net linking et les erreurs à ne pas commettre.

Pourriez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Je suis un autodidacte qui a commencé le référencement sur un site personnel, puis via de nombreux concours de référencement (à partir de 2006). Après plus de deux années en agence, je suis actuellement indépendant à Paris.

Cette année vous avez participer au SMX à Paris, quels thèmes avez-vous abordés ?

Cette année, au SMX de Paris, j’ai abordé la thématique du netlinking avec Olivier Tassel. L’angle choisi pour la conférence il y a quelques mois a été « les erreurs à ne pas commettre », ce qui a été pertinent étant donné la récente mise à jour de Google Manchot (Penguin). En partant de cas concrets, d’expériences personnelles, nous avons listé des erreurs habituelles tout en proposant un certain nombre d’astuces.

Un mois après son premier déploiement, le filtre Panda a touché de nombreux sites. Qu’est-ce que l’algorithme “Google Penguin” ?

Google Penguin vise la suroptimisation au niveau du netlinking (abus de liens, d’ancre de lien), le filtre déclenché peut à priori toucher une page, voire tout le site. Même si nous avons des pistes expliquant la perte de position, peu de sites ont retrouvé leurs places.

Qu’est-ce qui différencie un « bon lien » d’un « mauvais lien » ?

Un « bon lien » est un lien thématique, avec une ancre correspondant à la page ciblée, dans le corps du texte, sur une page d’autorité avec un fort PagRank et peu de liens sortants. A l’inverse un « mauvais lien » est un lien hors sujet parmi des milliers d’autres, voire même en dofollow (même si ce critère ne devrait pas déclencher Pinguin…)
Pour faire court, un « bon lien » est un lien qui ressemble aux liens qu’ont mes concurrents, il faut rester un maximum « naturel » tout en cherchant a développer sa popularité.

L’agence web américaine iAcquire a récemment été pénalisée par Google
pour avoir acheté des liens, quelle est votre avis sur cette pratique ?

L’achat de liens s’effectue principalement en agence, dans mon entourage, nous sommes plutôt du côté de la vente. L’achat de liens est interdit par Google, quand on ne respecte pas les règles, il ne faut pas se faire prendre et accepter les conséquences dans le cas contraire.
Le netlinking est un levier très puissant, il est donc normal de chercher à acquérir des liens, peu importe la marque pour laquelle on travaille, peu importe la thématique, la taille du site… il faut paraitre naturel afin d’éviter toute pénalité/filtre.

Infographie : 20 astuces pour utiliser Google+

Le site d’actualité Mashable présente une infographie sur les différentes fonctionnalités de Google+.

Le réseau social qui a été présenté par Google le 28 Juin 2011, compte 170 millions d’utilisateurs, d’après une étude de comScore. Mais les utilisateurs ne visiteraient Google+ que trois minutes par mois en moyenne, contre 403 pour Facebook.

Mais Google souhaite faire de Google+  la base de tous ses services. Le site Mashable a présenté une infographie très intéressante avec les différentes fonctionnalités de Google+.

Vous n’êtes pas encore sur Google ? Vous devriez l’être…