L’audit SEO : pour quoi et comment le réaliser ?

Créer un site internet est essentiel pour chaque entreprise désireuse d’optimiser sa visibilité et d’augmenter son portefeuille clientèle. Mais la conception d’un site ne suffit pas pour être aux premières pages des moteurs de recherche comme Google. Pour qu’il ne finisse pas dans les oubliettes, et cela malgré son entretien quotidien, il est également indispensable de s’intéresser au référencement naturel.

Cela permet effectivement aux clients potentiels de facilement repérer le site en tapant les requêtes correspondant au domaine d’activité. Mais pour s’assurer d’un bon référencement, les professionnels optent pour la meilleure solution : un audit de référencement. Cette option permettra dès lors de faire une analyse approfondie pour ensuite trouver les meilleures solutions afin que le site reste visible et en bonne position sur les moteurs de recherche.

L’importance d’un audit

Mené par un bon professionnel, un audit permet de déterminer les éléments qui nuisent au référencement d’un site web et d’améliorer ceux qui sont essentiels au bon fonctionnement du site.

Un audit complet concerne en tout plusieurs points, dont la structure du site, ses performances, sa popularité, les titres des contenus, les métas descriptions, les balises ALT, et bien d’autres encore…

Grâce à cet audit, le référenceur pourra notamment connaître les éléments essentiels pour agir en conséquence et permettre au site d’être mieux visible sur les moteurs de recherche selon les besoins de la clientèle.

En somme, l’audit de référencement est indispensable pour un entrepreneur ou un responsable marketing dans la mesure où cette solution permet d’optimiser sa vitrine internet et de maîtriser son marché. Il est impossible de commencer à travailler sur la visibilité d’un site internet avant d’avoir effectué une analyse complète.

Les critères de choix pour trouver un bon auditeur de référencement

Choisir un bon référenceur est une tâche des plus ardues d’autant plus qu’il est important de connaître le fonctionnement d’internet et des moteurs de recherches, d’évaluer les compétences et l’efficacité d’un auditeur, ou encore de connaître les diverses actions qu’il mènera pour bien référencer un site !

En effet, certains opérateurs, bien qu’efficaces, sont réticents à expliquer les manœuvres qu’ils feront dans leur audit de référencement, alors que d’autres se contentent de recueillir et d’exploiter les données apportées par Yooda Seeurank Falcon ou Woorank. Ces agences font généralement le travail très rapidement et à bas prix. Mais à la lecture du rapport final, on constate que les résultats ne sont pas satisfaisants, car ils doivent encore être analysés et comparés…

Heureusement pour les entrepreneurs, certaines agences collaborent étroitement avec leurs clients pour réaliser des audits approfondis en considérant tous les facteurs possibles. Dans ce sens, un bon audit demande du temps et s’effectuera à un prix onéreux. Généralement, avec un bon professionnel, prévoyez entre 400 et 1000 euros pour un petit site, pour les sites plus complexes à analyser, la facture peut rapidement grimper, mais la prestation reste de qualité.

Les thématiques à prévoir pour le cahier des charges

Avec des prix assez onéreux, autant imposer un cahier des charges qui permettra un audit complet du référencement du site, soit de considérer plusieurs thématiques en tout :

  • L’audit des contenus que ce soit au niveau de la qualité ou de la quantité,
  • L’audit social,
  • L’audit ergonomique,
  • L’audit analytique,
  • L’audit concurrentiel,
  • L’audit de la structure du site,
  • L’audit de la performance du site (temps de chargement)
  • L’audit sémantique : mots-clés pertinents,
  • L’audit technique (code source, etc.),
  • L’audit de popularité.

Investir dans un audit complet qui considérera toutes ces thématiques permet assurément d’améliorer la visibilité du site

Mais pour s’assurer de l’efficacité et des compétences de l’auditeur, le mieux est de commencer par un petit test avant de lui confier la vraie mission. Pensez notamment à lui renseigner votre domaine d’activité, l’URL de votre site internet et le nom de quelques-uns de vos concurrents. Un bon prestataire pourra ainsi établir un premier devis estimatif et déjà identifier les tâches à accomplir. Le tout est qu’il respecte votre cahier des charges et s’engage à veiller sur une étroite collaboration pour faire remonter efficacement votre site.

Dans le cas où votre site internet a été pénalisé, ce qui pourrait expliquer une chute de votre positionnement, le prestataire doit également et de demander à Google une nouvelle demande de réexamen.

Retrouvez l’interview de Julien Jimenez de l’agence Korleon Biz

Aujourd’hui, j’ai eu l’honneur d’interviewé Julien Jimenez, SEO spécialisé dans le netlinking et fondateur de l’agence de référencement Korleon Biz. Je lui ai donc posé quelques questions relatives au référencement naturel, en me penchant un peu plus sur le netlinking… Je vous souhaite une bonne lecture !

1) Salut Julien, peux-tu très rapidement te présenter ?

Bonjour Adrien, et merci de ton accueil, je vais faire simple et clair, alors j’ai 27 ans, je suis dans le web depuis plusieurs années, et je suis un passionné, un mec qui ne compte pas les heures de travail et qui n’a pas peur de l’échec, pour avancer il faut se prendre des murs. J’ai donc une agence SEO avec une petite particularité, tous les salariés sont en télétravail de chez eux ou de leurs bureaux. Nous sommes actuellement 8 mais nous allons recruter très bientôt, pour arriver autour des 10. Le but est que chaque salarié se sente bien et que l’agence avance. Pour en revenir à moi, je suis marié, et j’ai une fille.

2) Tu as fondé ton agence SEO, qu’est-ce qui t’a poussé à le faire ?

L’ennui, j’ai toujours eu beaucoup de sites personnellement, mais à force tu t’ennuies. Le but quand tu montes une agence, est de toucher à des projets que tu n’as pas envisagés et que tu n’aurais pas en étant seul. D’ailleurs je ne le regrette pas du tout, le mode agence te force à devenir meilleur chaque jour, pour essayer de se démarquer face aux autres agences. Par contre je ne me suis jamais senti en concurrence avec d’autres agences, je pense qu’il y a du boulot pour tous, du moment que le client et l’entreprise y trouvent leur compte. Donc pour résumer, ce qui m’a poussé à créer l’agence, c’est surtout la possibilité de toucher à de gros projets, de gros sites, et des sites différents.

3) Depuis combien de temps es-tu dans la marmite du référencement naturel ?

Je ne sauras même pas le dire moi-même, il y a déjà 7 / 8 ans je faisais du SEO pour moi, mais en mode consultant SEO ça fait 5 ans, et en mode agence +/- 2 ans. Par contre je suis dans le web depuis très tôt, je devais avoir 13 / 14 ans quand j’ai créé mon premier site, c’était d’ailleurs un site de manga :).

4) Tu es spécialisé en réseau de sites, c’est une stratégie de netlinking à part entière, est-elle vraiment rentable en termes d’argent et de temps ?

Toutes les stratégies SEO si elles sont bien montées et maîtrisées sont rentables, sinon il n’y aurait pas autant d’agences, ou de consultants. Donc on est spécialisés en réseau de sites oui, mais nous savons aussi monter tous types de stratégies SEO, que ce soit du contenu à l’infographie ou des campagnes en relation presse. Pour te répondre clairement, bien sur qu’un réseau de site bien mené, est rentable, que ce soit pour un client ou pour nous.

5) Tu aimes le lien, alors pourrais-tu nous en dire plus sur la question de savoir ce qu’est un « bon » lien ?

Je n’aime pas le lien, Google aime le lien c’est différent, moi j’adore Google, et donc les liens 🙂 Non je rigole, évidemment que j’adore les liens, c’est d’ailleurs mon péché mignon, je peux passer plusieurs minutes, voir heures pour trouver, dénicher du spot.

Pour moi le bon spot est celui que tes concurrents ne peuvent pas trouver, c’est aussi celui qui est indexable dans Google, que tu peux contextualiser, et qui plus est dans la thématique bien sûr. On regarde pas mal d’indicateurs, tels que le Yooda insight ou le Semrush du site afin de voir la courbe de trafic, on regarde ensuite le TF CF puis l’indexation du site, pour finir mais ça va de soi, le lien doit être en do follow. Par contre comme dirait Sandrine de chez nous, un lien no follow, mais visité/cliqué, jamais je ne cracherais dessus.

6) Tu es passionné par les tests et donc les algorithmes, peux-tu donner quelques conseils aux testeurs débutants ?

Alors là clairement c’est toute ma vie, je teste des choses chaque semaine. Les conseils que je donnerais, c’est de tester, 70 80 % vous allez vous manger des défaites, mais les 20 % de victoires valent LARGEMENT les défaites. Je pense que comme dirait mon pote Paul, c’est un spirit, c’est vraiment un état d’esprit.

Pour finir, je souhaite te remercier et te dire bravo, c’est avec des gens comme toi et comme Julien Gadanho que le web avance, je me reconnais beaucoup dans les jeunes, j’ai débuté aussi jeune que vous voir plus 🙂

Merci beaucoup Julien pour toutes tes réponses pertinentes, concernant ton dernier paragraphe, on dirait que nous avons commencé vers le même âge. Je suis dans la génération, donc c’est bien plus facile de tomber dans la marmite (à 13 j’ai lancé un premier site… très nul, et à 14 ans j’ai commencé le SEO) 🙂

Pour rentrer en contact : http://www.korleon-biz.com
Twitter : https://twitter.com/korleon38
Facebook : https://www.facebook.com/korleonbiz