Mise à jour annuaires web suite MAJ PageRank

Mise à jour annuaires web post MAJ PageRank

Comme une liste n’a d’intérêt que si elle est à jour, je mets à jour la liste des annuaires web du site suite à la mise à jour du Google Page Ranking étant intervenue en ce début de semaine et profite pour faire un petit point sur le sujet.

Pas de changements transcendants mais comme à chaque fois, il y a des gagnants et seulement 1 petit perdant.

Honneur au seul petit perdant donc, même si ce n’est qu’une dégradation de PR 4 à PR 3, il s’agit de la superstar des annuaires de notre forum bien-aimé WMR, qui a fait l’actu annuaire pendant tout l’automne 2012, il s’agit de Supernova Annuaire. Loin d’empêcher de dormir son taulier, David, un webmaster très sympa et qui a mis beaucoup d’énergie à faire monter et propulser sur orbite son annu, il faudra attendre la prochaine MAJ de l’algo pour tirer des conclusions si toutefois il y en a à tirer. En effet, Supernova s’est propulsé très rapidement dans le gratin des annuaires internet français en obtenant en quelques mois un PR 4 et comme toute accélération fulgurante, il y a un moment où ça cale. Il passera sans encombres cette légère rétrogradation et n’en perdra pas sa bonne humeur et son caractère orbito-supra-fulguraupoint 😉

En deuxième lieu, un bienvenu de rigueur pour le seul entrant de la liste, l’annuaire de Baxter REF-WEBMASTER, pour un Référencement de qualité, fait son entrée dans la liste et nous l’en félicitons. Il vient d’obtenir un PR 3 bien mérité. Cet annuaire est gratuit, il valide les sites rapidement et est bien tenu, d’où son entrée dans le classement.

Le point sur les évolutions ascendantes de PR des annuaires

La plus grosse poussée est à mettre à l’actif de Blogueurama, je me lance des fleurs 😉 qui passe de 0 à 2 après 2 mois d’activité. Vous pourrez en savoir un peu plus sur ma stratégie de référencement annuaire des blogs sur le post de seo4google de blogle.fr que je remercie au passage pour la qualité de son outil. La ref continue au quotidien sans trop forcer, inscrivez vos blogs si vous le souhaitez, toutes les catégories (il n’y a pas de sous-catégories) sont maintenant ranké 1 et même 2 catégories avec un 2, celle des blogs de cuisine pour laquelle j’ai posté quelques liens et qui est déja bien garnie, et celle des blogs politiques qui est vide. Va comprendre Charles, d’autant que pour celle-là je n’ai strictement rien fait. A suivre…

Cas particulier et félicitation du jury, l’annuaire de iLuc Limonads. Elle est bien pétillante et s’octroie un PR 4 après il faut le dire de gros efforts réalisés par son auteur, compte tenu du fait principalement que c’est un annuaire fait main, ultra-optimisé et pour lequel un article est en cours de rédaction. La performance est d’autant plus à mettre à l’actif de Luc que l’URL a été changée récemment, comme quoi des redirections bien réalisées ne pénalisent pas du tout. Limonads.com était PR 0 ces dernières semaines mais bénéficiait avant cette redirection d’un PR 3 donc c’est un +1 pour lui, belle.

Autre belle performance à mettre au crédit de Misterfast, entré dans la liste le 25 janvier 2013. Passage de 3 à 4, bon choix donc et belle entrée récente pour lui, inscrivez-vous, c’est rapide et de qualité.

Pour finir ce point, saluons un poids lourd, bien connu et à côté duquel on ne peut pas passer si on cherche un peu, Compare le Net s’adjuge un +1 en passant de 4 à 5, chapeau bas.

Voilà pour le point post MAJ Google de février, pour votre info Moteurama n’a pas bougé, toujours 3 mais maintenant toutes les tops catégories sont PR2.

Je ne peux que vous conseiller une fois de plus d’inscrire votre(vos) site(s) dans ces annuaires, votre référencement pourrait s’en porter mieux.

Comment protéger votre site d’une attaque DDOS ?

Le DDOS ou attaque par déni de service est une technique de piratage de base qui envahit les serveurs d’un site Web qui le rend par la suite inaccessible.

Cette forme de piratage peut être prévenue si le webmaster dispose des mesures de protection attaque DDOS adéquates. Dans cet article, nous allons voir les grandes étapes / lignes pour protéger son site d’une attaque DDOS par déni de service.

Le choix de l’hébergeur web

Tout d’abord, il est nécessaire de bien choisir l’hébergeur du site Web. Pour informations, le site OVH est jusqu’à présent le plus choisi étant donné que ce site suit la norme dans le domaine de l’hébergement de sites et cherche les moyens efficaces pour bloquer toute forme de piratage.

Ensuite, il existe également d’autres services, peut être moins connus mais bien plus spécialisés dans la protection DDOS. Parmi eux, KODDOS est un hébergeur anti-ddos avec des protections sophistiquées.

Réputée dans son secteur d’activité, KODDOS est un service fiable dans l’hébergement web avec haute sécurité, contrairement à la majorité des autres hébergeurs web.

Autres solutions ?

La protection d’une attaque DDOS peut aussi se faire si le webmaster maîtrise les applications de type Akamaï ou Cloufare. En outre, l’utilisation d’un site miroir permet aussi d’éviter une attaque de type DDOS.

D’autres conseils soulignent qu’il est important de réaliser une version plus simple du site même si son esthétique n’est pas très attrayante. Spécifiez aussi l’accès à votre site Web. Il faut que ce soit uniquement les techniciens et les administrateurs qui aient accès au site. Ainsi, vous ne risquerez pas de vous faire attaquer par le DDOS.

Booster son activité avec un consultant en webmarketing

Renaud Demaret vient de lancer un service de consulting webmarketing de page de vente sur son site business de rêve. Cette idée vient d’une observation toute simple :

« Tous les jours des connaissances possédant des pages web lui demandaient d’y jeter un œil afin voir ce qui n’allait pas, ou pouvait être amélioré pour convertir plus de visiteurs en inscrits (ou en acheteurs). »

Ainsi, après l’avoir fait des centaines de fois par par passion, ce consultant webmarketing a décidé d’élargir ses horizons et de ne plus seulement le proposer ce concept à ses amis, mais à toute personne possédant une page web et voulant augmenter son taux de conversion pour avoir plus d’inscrits, ou faire plus de ventes.

Un consultant webmarketing qui audit votre page de vente

Les activités de Renaud sur le web ont toujours été bénévoles. Et avec ce service de consulting webmarketing de pages de ventes… son ambition et ses valeurs ne changent pas.

Toutes les personnes qui le soutiennent sur Tipeee (une plateforme de financement participatif pour les créateurs de contenu) peuvent bénéficier de son service de consulting webmarketing sur simple demande.

Comme un avis extérieur sur son travail est toujours une bonne chose, n’hésitez pas à lui envoyer un petit tips, et à le consulter. Son travail est toujours excellent, comme sur ses articles ou formations webamarketing (auxquelles vous pourrez aussi accéder en le soutenant sur Tipeee).

Comment fonctionne ce service de consulting webmarketing ?

Le service fonctionne avec un simple formulaire de contact sur la page du service de consulting webmarketing. Après que la personne ait apporté son soutien sur tipeee… Il lui suffit de remplir le formulaire présent sur la page en indiquant la page à analyser.

Suite à cela, Renaud lui renvoi une page corrigée par email avec ses observations dans un délais d’une semaine.

Et c’est tout ! Un concept simple, mais diablement efficace et utile.

Utiliser Pinterest pour le marketing de votre entreprise

Pinterest est un véritable outil de Webmarketing qui a fait son apparition aux Etats-Unis en 2010. Il mélange partage d’images et de réseautage, son est en fait la combinaison de deux mots dont Pin et Interest signifiant en français Epingler et Intérêt. Ce qui permet à chaque membre d’épingler et de partager tout ce qui leur plait. C’est ainsi que de nombreuses entreprises l’utilisent aujourd’hui pour augmenter leurs ventes. Les grandes marques l’ont compris, c’est une aubaine de marquer sa présence en ligne avec Pinterest.

Petite parenthèse concernant les réseaux sociaux. Ces derniers, comme Pinterest, n’ont aucun impact direct sur le positionnement de votre site sur Google. Ceci, plusieurs agences SEO comme RushDamage pourront vous le dire, mais aussi l’article d’Abondance publié par l’un des experts SEO les plus reconnus (Olivier Andrieu).

Comment utiliser Pinterest pour votre entreprise ?

Notez que Pinterest est l’un des meilleurs moyens de mettre vos produits en valeur même si parfois c’est un peu difficile de croire qu’il peut booster vos ventes. Pour commencer, il faut que le site de votre entreprise soit visible sur Pinterest. Ensuite, il faut l’adapter avec l’outil en profitant de l’extension de navigateur pour Pinterest et de nombreux boutons comme Follow Me. Ce dernier permettra à vos fans et vos clients de vous suivre avec facilité. En ce qui concerne les épingles, épinglez du contenu original, utile et attrayant. Il est essentiel de connaitre toutes les exigences de PInterest en ce qui concerne les images : respecter les dimensions (largeur, longueur, etc.). Et surtout, apprenez toutes les catégories disponibles sur Pinterest et ne vous trompez pas de catégorie lorsque vous épinglez.

Les avantages de ce réseau social

C’est un outil de marketing puissant qui permet au site de votre entreprise de générer davantage de trafic. Lorsque vous partagez un contenu, l’internaute est redirigé vers votre site lorsqu’il clique dessus. Vos publications ont une durée de vie plus longue sur Pinterest et des millions de personnes à travers le monde peuvent découvrir vos épingles. Il permet d’accélérer vos ventes en transformant vos leads en clients. Cet outil est aussi très indispensable dans la mesure où il vous permet d’obtenir plus de liens entrants grâce à vos nombreuses épingles. Pinterest connait un essor fulgurant, utilisez-le et vous verrez que vos chances d’apparaitre dans les moteurs de recherche augmenteront. En effet, c’est un outil excellent pour renforcer le référencement organique de votre site Internet.

Consultants : les astuces marketing pour bien utiliser LinkedIn

LinkedIn compte actuellement plus de 6 millions d’utilisateurs en France. Vu sa popularité, la plateforme sera un levier efficace pour atteindre plusieurs de vos objectifs : élargir son réseau, chercher des informations d’ordre professionnel ou trouver du travail. Voici les astuces marketing pour mieux profiter des potentialités de ce réseau social lorsque l’on souhaite devenir consultant.

Utilisez une URL originale et gérez vos notifications

Inventez une URL facile à mémoriser. Puisqu’elle sonne bien, vous pourrez la communiquer plus facilement. Ainsi, votre page personnelle sera mieux référencée sur les moteurs de recherche. Pour y procéder, cliquez sur « Profil », puis « modifier profil » et passez à l’édition d’URL.

Passé cette étape, il est temps de gérer vos contacts. Désactivez toutes les notifications de moindre importance pour vos contacts. En mettant à jour votre profil, vous pouvez lancer des recommandations ou suivre des entreprises. Par défaut, tous vos contacts seront notifiés sur chacune de vos activités. Cependant, si vous êtes employé à la recherche d’un nouveau travail ou entrain de lancer votre activité de consultant en portage salarial, votre patron actuel ne sera pas content de prendre connaissance de votre intention de changer de job. Pour régler cela, allez dans préférences, confidentialité, Profil et contrôle de confidentialité. Vous pourrez par la suite désactiver votre diffusion d’activité.

Améliorez votre image et votre réputation en ligne

Faites bonne impression en mettant en avant vos réalisations dans votre profil. Toutefois, soyez cohérent et supprimez les expertises qui ne relèvent pas de votre spécialité. Par exemple, votre meilleur ami dit que vous êtes un excellent photographe alors que vous n’avez aucune compétence en la matière. Alors, supprimez cette recommandation.

Utilisez LinkedIn avec les autres applications sur internet

Tenez-vous informé des activités de vos contacts en installant Outlook social network. Tel plugin vous mémorisera tous les documents que vous avez partagés avec chaque contact. Connectez aussi LinkedIn avec Twitter et tous vos messages seront postés sur les deux plateformes. C’est notamment important si votre message contient plus de 140 caractères.

Créez une relation interpersonnelle

Personnalisez vos invitations avec les nouveaux contacts. Cela vous permettra déjà d’entretenir un début de relation avec ces nouvelles personnes. Notez que derrière votre écran et le réseau social figurent des êtres humains plus ou moins sensibles à vos activités. Alors, entretenez votre réseau, partagez et aidez. Sachez que vous pouvez aussi recevoir. Vous trouverez facilement du travail en suivant sur LinkedIn les récentes annonces parues. Il est aussi possible de postuler en ligne.

Profitez de votre groupe pour vous faire connaître

Trouvez et rejoignez les groupes qui vous intéressent. Partagez-y les informations qui leur sont importantes et susceptibles de développer votre réseau. Pour appuyer cette stratégie, indiquez votre URL originale dans votre signature email. Votre profil sera ainsi plus visible.

L’audit SEO : pour quoi et comment le réaliser ?

Créer un site internet est essentiel pour chaque entreprise désireuse d’optimiser sa visibilité et d’augmenter son portefeuille clientèle. Mais la conception d’un site ne suffit pas pour être aux premières pages des moteurs de recherche comme Google. Pour qu’il ne finisse pas dans les oubliettes, et cela malgré son entretien quotidien, il est également indispensable de s’intéresser au référencement naturel.

Cela permet effectivement aux clients potentiels de facilement repérer le site en tapant les requêtes correspondant au domaine d’activité. Mais pour s’assurer d’un bon référencement, les professionnels optent pour la meilleure solution : un audit de référencement. Cette option permettra dès lors de faire une analyse approfondie pour ensuite trouver les meilleures solutions afin que le site reste visible et en bonne position sur les moteurs de recherche.

L’importance d’un audit

Mené par un bon professionnel, un audit permet de déterminer les éléments qui nuisent au référencement d’un site web et d’améliorer ceux qui sont essentiels au bon fonctionnement du site.

Un audit complet concerne en tout plusieurs points, dont la structure du site, ses performances, sa popularité, les titres des contenus, les métas descriptions, les balises ALT, et bien d’autres encore…

Grâce à cet audit, le référenceur pourra notamment connaître les éléments essentiels pour agir en conséquence et permettre au site d’être mieux visible sur les moteurs de recherche selon les besoins de la clientèle.

En somme, l’audit de référencement est indispensable pour un entrepreneur ou un responsable marketing dans la mesure où cette solution permet d’optimiser sa vitrine internet et de maîtriser son marché. Il est impossible de commencer à travailler sur la visibilité d’un site internet avant d’avoir effectué une analyse complète.

Les critères de choix pour trouver un bon auditeur de référencement

Choisir un bon référenceur est une tâche des plus ardues d’autant plus qu’il est important de connaître le fonctionnement d’internet et des moteurs de recherches, d’évaluer les compétences et l’efficacité d’un auditeur, ou encore de connaître les diverses actions qu’il mènera pour bien référencer un site !

En effet, certains opérateurs, bien qu’efficaces, sont réticents à expliquer les manœuvres qu’ils feront dans leur audit de référencement, alors que d’autres se contentent de recueillir et d’exploiter les données apportées par Yooda Seeurank Falcon ou Woorank. Ces agences font généralement le travail très rapidement et à bas prix. Mais à la lecture du rapport final, on constate que les résultats ne sont pas satisfaisants, car ils doivent encore être analysés et comparés…

Heureusement pour les entrepreneurs, certaines agences collaborent étroitement avec leurs clients pour réaliser des audits approfondis en considérant tous les facteurs possibles. Dans ce sens, un bon audit demande du temps et s’effectuera à un prix onéreux. Généralement, avec un bon professionnel, prévoyez entre 400 et 1000 euros pour un petit site, pour les sites plus complexes à analyser, la facture peut rapidement grimper, mais la prestation reste de qualité.

Les thématiques à prévoir pour le cahier des charges

Avec des prix assez onéreux, autant imposer un cahier des charges qui permettra un audit complet du référencement du site, soit de considérer plusieurs thématiques en tout :

  • L’audit des contenus que ce soit au niveau de la qualité ou de la quantité,
  • L’audit social,
  • L’audit ergonomique,
  • L’audit analytique,
  • L’audit concurrentiel,
  • L’audit de la structure du site,
  • L’audit de la performance du site (temps de chargement)
  • L’audit sémantique : mots-clés pertinents,
  • L’audit technique (code source, etc.),
  • L’audit de popularité.

Investir dans un audit complet qui considérera toutes ces thématiques permet assurément d’améliorer la visibilité du site

Mais pour s’assurer de l’efficacité et des compétences de l’auditeur, le mieux est de commencer par un petit test avant de lui confier la vraie mission. Pensez notamment à lui renseigner votre domaine d’activité, l’URL de votre site internet et le nom de quelques-uns de vos concurrents. Un bon prestataire pourra ainsi établir un premier devis estimatif et déjà identifier les tâches à accomplir. Le tout est qu’il respecte votre cahier des charges et s’engage à veiller sur une étroite collaboration pour faire remonter efficacement votre site.

Dans le cas où votre site internet a été pénalisé, ce qui pourrait expliquer une chute de votre positionnement, le prestataire doit également et de demander à Google une nouvelle demande de réexamen.

Retrouvez l’interview de Julien Jimenez de l’agence Korleon Biz

Aujourd’hui, j’ai eu l’honneur d’interviewé Julien Jimenez, SEO spécialisé dans le netlinking et fondateur de l’agence de référencement Korleon Biz. Je lui ai donc posé quelques questions relatives au référencement naturel, en me penchant un peu plus sur le netlinking… Je vous souhaite une bonne lecture !

1) Salut Julien, peux-tu très rapidement te présenter ?

Bonjour Adrien, et merci de ton accueil, je vais faire simple et clair, alors j’ai 27 ans, je suis dans le web depuis plusieurs années, et je suis un passionné, un mec qui ne compte pas les heures de travail et qui n’a pas peur de l’échec, pour avancer il faut se prendre des murs. J’ai donc une agence SEO avec une petite particularité, tous les salariés sont en télétravail de chez eux ou de leurs bureaux. Nous sommes actuellement 8 mais nous allons recruter très bientôt, pour arriver autour des 10. Le but est que chaque salarié se sente bien et que l’agence avance. Pour en revenir à moi, je suis marié, et j’ai une fille.

2) Tu as fondé ton agence SEO, qu’est-ce qui t’a poussé à le faire ?

L’ennui, j’ai toujours eu beaucoup de sites personnellement, mais à force tu t’ennuies. Le but quand tu montes une agence, est de toucher à des projets que tu n’as pas envisagés et que tu n’aurais pas en étant seul. D’ailleurs je ne le regrette pas du tout, le mode agence te force à devenir meilleur chaque jour, pour essayer de se démarquer face aux autres agences. Par contre je ne me suis jamais senti en concurrence avec d’autres agences, je pense qu’il y a du boulot pour tous, du moment que le client et l’entreprise y trouvent leur compte. Donc pour résumer, ce qui m’a poussé à créer l’agence, c’est surtout la possibilité de toucher à de gros projets, de gros sites, et des sites différents.

3) Depuis combien de temps es-tu dans la marmite du référencement naturel ?

Je ne sauras même pas le dire moi-même, il y a déjà 7 / 8 ans je faisais du SEO pour moi, mais en mode consultant SEO ça fait 5 ans, et en mode agence +/- 2 ans. Par contre je suis dans le web depuis très tôt, je devais avoir 13 / 14 ans quand j’ai créé mon premier site, c’était d’ailleurs un site de manga :).

4) Tu es spécialisé en réseau de sites, c’est une stratégie de netlinking à part entière, est-elle vraiment rentable en termes d’argent et de temps ?

Toutes les stratégies SEO si elles sont bien montées et maîtrisées sont rentables, sinon il n’y aurait pas autant d’agences, ou de consultants. Donc on est spécialisés en réseau de sites oui, mais nous savons aussi monter tous types de stratégies SEO, que ce soit du contenu à l’infographie ou des campagnes en relation presse. Pour te répondre clairement, bien sur qu’un réseau de site bien mené, est rentable, que ce soit pour un client ou pour nous.

5) Tu aimes le lien, alors pourrais-tu nous en dire plus sur la question de savoir ce qu’est un « bon » lien ?

Je n’aime pas le lien, Google aime le lien c’est différent, moi j’adore Google, et donc les liens 🙂 Non je rigole, évidemment que j’adore les liens, c’est d’ailleurs mon péché mignon, je peux passer plusieurs minutes, voir heures pour trouver, dénicher du spot.

Pour moi le bon spot est celui que tes concurrents ne peuvent pas trouver, c’est aussi celui qui est indexable dans Google, que tu peux contextualiser, et qui plus est dans la thématique bien sûr. On regarde pas mal d’indicateurs, tels que le Yooda insight ou le Semrush du site afin de voir la courbe de trafic, on regarde ensuite le TF CF puis l’indexation du site, pour finir mais ça va de soi, le lien doit être en do follow. Par contre comme dirait Sandrine de chez nous, un lien no follow, mais visité/cliqué, jamais je ne cracherais dessus.

6) Tu es passionné par les tests et donc les algorithmes, peux-tu donner quelques conseils aux testeurs débutants ?

Alors là clairement c’est toute ma vie, je teste des choses chaque semaine. Les conseils que je donnerais, c’est de tester, 70 80 % vous allez vous manger des défaites, mais les 20 % de victoires valent LARGEMENT les défaites. Je pense que comme dirait mon pote Paul, c’est un spirit, c’est vraiment un état d’esprit.

Pour finir, je souhaite te remercier et te dire bravo, c’est avec des gens comme toi et comme Julien Gadanho que le web avance, je me reconnais beaucoup dans les jeunes, j’ai débuté aussi jeune que vous voir plus 🙂

Merci beaucoup Julien pour toutes tes réponses pertinentes, concernant ton dernier paragraphe, on dirait que nous avons commencé vers le même âge. Je suis dans la génération, donc c’est bien plus facile de tomber dans la marmite (à 13 j’ai lancé un premier site… très nul, et à 14 ans j’ai commencé le SEO) 🙂

Pour rentrer en contact : http://www.korleon-biz.com
Twitter : https://twitter.com/korleon38
Facebook : https://www.facebook.com/korleonbiz

Que faire, du Google Adwords ou du référencement naturel ?

Beaucoup de gens confondent le référencement naturel (SEO) au « référencement payant » (comme diraient certains) qui est du Google Adwords, très généralement, et donc du SEA. Mais alors, que choisir ? Faut-il baser sa stratégie d’acquisition de trafic sur du SEO ou bien sur du SEA, faudrait-il peut-être mixer les deux ?

Pour bien commencer, le référencement naturel permettra à un site internet de grimper dans les résultats de recherche d’un moteur, en utilisant des techniques « naturelles » (ou en essayant du moins 🙂 ). Tandis que le SEA, principale source des revenus de notre ami Google, permet à un site, selon les enchères des mots-clés ciblés, d’atterrir immédiatement en première page dans les résultats indiqués en haut par le mot « Annonce ».

Mixer Google Adwords avec du référencement naturel ?

En fait, beaucoup d’entreprises de type e-commerce font ça. En plus de faire du SEO, ils font du SEA… Cela leur permet de générer de l’argent via les recherches naturelles, et, pour les mots-clés trop concurrentiels, faire du SEA.

Mais le problème, avec l’Adwords, c’est que c’est relativement complexe à gérer. En effet, c’est un boulot à part entière, il faut, très souvent, un salarié uniquement pour la gestion et l’optimisation des campagnes pour éviter de perdre de l’argent inutilement, ainsi qu’un consultant Adwords ou bien une agence spécialisé(e). Et oui, l’Adwords ça rapporte… Mais ça peut aussi vous faire perdre des sous si vous ne gérez pas correctement vos campagnes.

Gérer ses campagnes Adwords seul ou avec un expert ?

Google permet de se certifier, cela permet à un consultant Adwords de « rassurer » ses clients puisque ses compétences sont validées. Personnellement, si vous avez un site internet sur une thématique concurrentielle, je vous conseillerai de mixer le SEO avec le SEA pour les mots-clés qui sont difficiles à faire grimper naturellement…

Aussi, je vous conseillerai de prendre un consultant spécialisé dans le domaine ou bien de faire appel à une agence pour gérer et optimiser vos campagnes Adwords. Si vous souhaitez faire cela vous même, le principe est donc qu’il faut se former, et correctement… Comme dit plus haut, le SEA ça rapporte, mais que quand la campagne est correctement lancée et avec un investissement de départ.

4 conseils pour optimiser la vitesse de votre site WordPress

La vitesse d’un site Web joue un rôle important dans une stratégie de référencement, surtout en 2016. Avant de suivre le référencement de votre site, soit la dernière étape d’un bon travail SEO, vous devrez vous assurer qu’il soit assez rapide. Bien que ce ne soit pas un facteur bloquant primaire, il est toujours bon d’avoir un site qui se charge rapidement autant pour ses visiteurs que pour Google (et les autres moteurs de recherche).

Dans cet article, je vais vous donner 4 conseils qui vous permettront d’améliorer considérablement la vitesse de votre site Web. Prêt ? Lisez !

Choisissez un serveur adéquat

Vous possédez un site vitrine, un e-commerce ou encore un quelconque autre type de site qui attire quelques milliers de visiteurs par jour ? Il faut l’héberger sur le serveur idéal. Si vous n’avez qu’un site à héberger, et que vous ne voulez pas trop vous prendre la tête, je vous conseille un serveur mutualisé classique. Par contre, si vous en avez plusieurs (entre 3 et 5), vous pouvez opter pour un serveur mutualisé plus haut de gamme.

Cependant, si vous avez un site qui attire pas mal de visiteurs et un autre de type e-commerce, je ne peux que vous conseiller un serveur VPS (virtual private server) ou bien un dédié. Le seul souci, dans le VPS et le dédié, c’est qu’il faut tout installer soi-même. Donc si vous avez des bases en Linux (bien qu’il existe pas mal de tutoriels sur la toile), foncez, vous ne le regretterez pas !

Si non, pour la majorité des projets, un serveur mutualisé suffit amplement… Chez OVH, ils sont très bien aussi.

Optimisez les images de votre site

Ici on ne parle pas d’attribut « ALT » dans les images, mais bien de leur poids. En effet, une image lourde mettra plus de temps à charger qu’une image légère. De mon côté, je considère une image lourde à partir de 100 Ko.

Pour réduire le poids de mes images, sans toucher à leur qualité, je modifie d’abord leur taille en 650 X automatique. Pour ce faire, si vous êtes sous Windows, il vous suffit de cliquer droit sur votre image et ensuite sur « Modifier ». Vous atterrirez sur Paint, un outil largement suffisant pour modifier la taille d’une image… A partir de ce moment, elle doit avoir un poids déjà inférieur à 100 Ko. Si ce n’est pas le cas, recours à la compression. Pour cela, j’utilise le compresseur en ligne compressor.io. Facile d’utilisation, rapide et gratuit. Il compresse comme un fou, et ne touche pas à la qualité de l’image 😉

Le dernier conseil que je puisse vous donner en terme d’optimisation des images pour optimiser la vitesse de votre site (plutôt de vos pages), c’est de pas en inclure 10 par article… De plus, Google favorise actuellement le texte à l’image.

Activez la compression Gzip sur votre site

Vous connaissez surement les archives ZIP, avec le logiciel WinRAR par exemple, qui vous permettent d’ajouter dans une archive (compressée) des fichiers. Et donc, de partager ces fichiers en un seul (en une archive) qui est plus légère. C’est à peu près le même principe sur un site… La compression Gzip vous permet de compresser vos pages, vos ressources.

Pour cela, il doit exister des plugin sur la toile, mais j’en ai aucune idée, car j’utilise notre tendre et aimé fichier .htaccess. Ce fichier, vous l’avez sans doute à la racine de votre serveur, vous pouvez l’éditer en vous connectant en FTP via Filezilla par exemple.

Tout simplement, pour activer la compression Gzip sur votre site, blog WordPress ou que sais-je, incluez ce code à la suite de ce qui est déjà présent dans votre fichier .htaccess :

Bon ben voilà, comme j’en avais marre d’essayer d’intégrer sans que ça soit trop dégueulasse ce bout de code pour votre fichier .htaccess, j’ai intégré mon Pastebin… Du coup ça fait des liens. Bref, pas grave 😉

Activez la mise en cache de votre site

La mise en cache pour les navigateurs est le dernier de ces 4 conseils que j’ai à vous donner pour améliorer la vitesse de votre site. Le principe est de sauvegarder certaines données dans le navigateur du visiteur, comme ça, il ne doit pas recharger des informations inutiles. En bref c’est ça, et ça optimise la vitesse de votre site.

Pour mettre en cache, il existe plein (énormément) de plugin WordPress… Mais comme je n’aime pas trop me surcharger d’extensions, même s’il en existe des bonnes, je préfère passer (encore une fois) par mon fichier .htaccess. Voici le code à coller à la suite de votre fichier (et encore quelques liens inutiles vers Pastebin…) :

Rien de compliqué… Mais ô combien utile !

En conclusion : analysez la vitesse de votre site…

A présent, vous avez appliqué ces 4 conseils… Enfin normalement. Si c’est le cas, je vous invite à analyser la vitesse de votre site avec l’outil en ligne Pingdom Tools, qui en plus de vous indiquer votre vitesse de chargement vous indique aussi les ressources qui prennent le plus de temps à charger.

En toute logique, vous verrez une amélioration 🙂 Si vous n’êtes pas satisfait, changez de serveur… Les mutualisés sont longs pour charger une page, les VPS moins (parce qu’il y en a beaucoup moins sur un serveur dédié) et sur un serveur dédié vous êtes dans la rapidité absolue (sauf si vous optez pour un processeur bas de gamme type « Atom »).

GHS Tools ou comment automatiser son netlinking ?

Si vous êtes ici, c’est certainement parce que vous mettez au point une stratégie de netlinking… Que vous souhaitez automatiser. Dans le SEO, l’automatisation est une pratique puissante mais aussi dangereuse. Plusieurs { outils | logiciels } requièrent de nombreuses connaissances et compétences. GHS Tools, quant à lui, est un outil accessible à tout le monde (une fois les fondamentaux du référencement naturel atteints bien sûr).

La création de backlinks est la seconde étape d’un bon travail SEO. En effet, après correctement avoir optimisé votre site, il vous faudra créer des liens de qualité qui pointeront vers lui. Mais le souci est que cette seconde partie est longue, et c’est particulièrement difficile de trouver des (bon) spots à la main…

GHS Tools : le tout en un pour faire du netlinking automatique

Cet outil complet en ligne vous permettra principalement de créer des backlinks ciblés de manière automatisée, mais il vous sera aussi possible de créer des identités fictives, des profils sur les réseaux sociaux, des comptes sur des forums, des blogs, publier des articles et j’en passe. Tout ça en automatique. Bref, un outil complet et puissant, si bien utilisé, pour dominer les SERPs !

L’interface de GHS Tools est très ergonomique. Vous avez une page « Dashboard » où, une fois un ou plusieur(s) site(s) ajouté(s), vous pourrez visualiser les statistiques concernant les soumissions. Plutôt pas mal pour avoir un aperçu global de sa stratégie.

Mon retour d’expérience sur cet outil SEO

Mes essais avec GHS Tools ont été plutôt positifs. En effet, le netlinking de mon webzine « H5ckFun » a principalement été réalisé avec GHS Tools. Actuellement, selon Semrush, plus de 2 900 mots-clés sont positionnés entre la première et la deuxième page Google.

Vous pouvez utiliser cet outil de deux manières. Soit vous créez des liens directement vers votre site principal (votre money site), soit vous passez par différents { tiers | niveaux }. En créant directement des liens de GHS Tools vers votre site principal, vous prenez plus de risques que si vous passez par différents tiers. En effet, si vous ne créer pas plusieurs niveaux de sites, vous prenez le risque d’obtenir des liens de très mauvaise qualité et donc (peut-être) nocifs pour votre SEO. Bon, après, GHS Tools fait bien son boulot.

Par contre, si vous vous créez un réseau de sites d’une petite dizaine de blogs, annuaires, etc, vous pourrez les truster, leur apporter du jus de lien grâce à GHS Tools donc en automatique et ensuite vous pourrez créer vos liens tranquillement vers votre site principal. Je vous conseille cette pratique, qui est entre nous très puissante, si vous êtes dans des thématiques rudement concurrentielles comme le casino, la rencontre, et j’en passe. L’impact sera plus important, mais le temps et le financement demandé seront également plus importants. Bref, si vous souhaitez faire simple, GHS Tools est plus optimisé et demande moins de connaissances technique qu’un tout autre outil d’automatisation de netlinking.

Variez, variez pour ranker !

On ne le répétera jamais assez, pour que votre netlinking soit « réussis », vous devrez varier. Varier les ancres (texte du lien), le type de site sur lequel vous créer votre lien (annuaire, article et donc contenu, Web Profil, sur un sujet de forum et j’en passe). Les principaux facteurs à varier sont, vous l’aurez compris, la source du lien et l’ancre du lien.

Le problème, en ne variant pas suffisamment, c’est que vous pourrez obtenir (rapidement…) par exemple 10% d’ancres optimisées et quelques % d’ancres non optimisées. Bien entendu, il faut avoir un taux d’ancres optimisées inférieur au taux d’ancres non optimisées… C’est bien plus naturel. L’avantage dans tout ça, c’est que dans GHS Tools, vous insérez vos mots clés et c’est lui même qui gère la variation des ancres.

Les tarifs de GHS Tools

Les tarifs sont accessibles et non exagérés. Vous pouvez fonctionner à la carte, bien utile pour tester GHS ou bien par abonnement. Les tarifs à la carte fonctionnent par soumission, généralement :

Les prix varient autour de quelques centimes par soumission / création. J’avais moi même utilisez ces tarifs à la carte pour le premier mois de ma campagne de netlinking avec GHS Tools. Dans tous les cas, lorsque vous créditez votre compte, vous devrez au moins ajouter 20€. Avec cela, vous aurez accès à toutes les fonctionnalités, sauf celles (supplémentaires) réservées aux abonnements Pro et VIP… Pas fort utile si vous avez un ou deux sites à référencer.

En suite, vous avez 4 types d’abonnement à votre disposition. Le « Basic » (99€/mois), le « Premium » (189€/mois), le « Pro » (où vous avez les fonctionnalités supplémentaires, à 299€/mois) et le « VIP » (avec encore plus de fonctionnalités supplémentaires à 499€/mois). Si vous n’avez que quelques sites à référencer, l’abonnement « Basic » est largement suffisant.

Pour ce qui est du support, non seulement Nicolas (le fondateur) est très actif, mais vous avez aussi un forum à votre disposition pour poser vos questions. Un support, réactif donc ! Si vous souhaitez continuer sur votre lancée, vous pouvez créer votre compte GHS Tools ici.

Un avis sur ce tool ? N’hésitez pas à laisser une note !