Trouver et analyser un nom domaine expiré pour booster son SEO

Le nom de domaine expiré, ou le snapping de nom de domaine, c’est le fait d’aller chercher des pépites d’or, en fait, si je devais comparer cette pratique à un exemple de la vie de tous les jours… Le principe est simple : on recherche un domaine d’une certaine ancienneté et ayant donc (déjà) une popularité pour enfin l’introduire dans votre réseau de sites (ou pas). Lors de la mise en place d’une stratégie de netlinking, le nom de domaine expiré peut s’avérer utile.

Dans cet article, nous allons voir comment en trouver et en analyser, fouiller son historique en profondeur pour voir ce qu’il a dans le ventre et donc « estimer » le jus de lien que nous pourrons recevoir sur notre site principal.

Où trouver un nom de domaine expiré ?

Plusieurs plateformes existent, mais dans ce billet, nous allons nous concentrer sur les deux que j’apprécie le plus. Bien entendu, DomRaider et KifDom.

Le principe est simple, vous vous rendez sur la plateforme. Ensuite, vous recherchez un mot-clé, un thème ou directement un nom de domaine. Le prix d’un domaine expiré est très souvent sur les 20€ en enchère, donc relativement accessible, par contre d’autres peuvent facilement monter jusqu’à des centaines d’euros 😉

Dans cet exemple, je suis sur DomRaider sur la recherche « Référencement ». J’ai donc eu une liste de domaines expirés, j’ai cliqué sur un d’entre eux pour en savoir plus :

Ici, nous pouvons voir diverses données / metrics SEO pour estimer la popularité d’un domaine. Concernant le Raider Rank, je vous conseille de passer votre chemin sous les 45. Le Page Rank, c’est un classique, sachez qu’un PR 0 ou n/a ne signifie pas mauvais… Le Trust Flow de Majestic SEO doit être supérieur au Citation Flow (enfin c’est préférable). Il ne vous reste plus qu’à regarder le nombre de domaines référents (une dizaine est nécessaire) et de backlinks.

Voilà pour les principales metrics. Ensuite, je vous conseille de vous rendre sur Archive.org pour consulter l’historique du domaine en question.

Ci-dessus, nous avons le Trust Flow Tropical de Majestic SEO (encore une fois 😉 ), cette metrics est particulièrement importante car elle est calculée en fonction de la thématique des domaines qui ont fait des liens vers le nom de domaine expiré que vous analysez.

Pour quoi acheter un nom de domaine expiré ?

Le snapping de nom de domaine est une pratique dans le référencement naturel qui vous permettra d’alimenter votre site principal en jus de lien (link juice) s’il en manque, par exemple. Vous pouvez très bien acheter un nom de domaine expiré pour ensuite le placer dans votre réseau de sites… Je n’en dis pas plus 😉

Généralement, on utilise cette pratique lorsque nous devons positionner des sites sur des requêtes plus ou moins concurrentielles. En effet, nous pourrons bénéficier de l’ancienneté du nom de domaine expiré que nous utiliserons (et donc de la confiance qu’à Google envers lui), mais également de sa popularité (ici le netlinking qu’il y a derrière).

Du fait, pratiquer cette pratique est toujours plus puissante que de lancer plusieurs autres sites, même s’ils sont de haute qualité, car l’ancienneté n’est pas présente.

Cocon sémantique : mise en place de cette structure SEO puissante

Le cocon sémantique est une structure, une stratégie SEO (référencement naturel) très, très… Très puissante. Cette structure vous permettra, si elle est bien mise en place, de ranker plus ou moins rapidement et avec un minimum de liens (backlinks). Cette structure, je l’adore. Ce mélange de maillage interne intelligent, de Siloing (structure en Silo) et surtout de mots…

Nous sommes surement d’accord sur le fait que le principe de base du cocon sémantique est une structure en Silo bien solide, mixée avec un maillage interne intelligent et variant en fonction de notre thématique. Mais cette stratégie ne s’arrête pas là et va bien plus loin, c’est en fait une manière de { penser | réfléchir }. Cependant, si vous ne connaissez pas le principe de base du cocon sémantique, nous allons le voir de suite !

Le cocon sémantique : comment ça fonctionne et comment le mettre en place ?

Le cocon sémantique, comme dit plus haut, est une véritable stratégie vous permettant de réfléchir. Pour quoi ? Car cette structure ne se construit pas sur une théorie bien concrète. Oui, d’accord, le principe de base est relativement théorique, mais lorsque nous passons à la pratique… On peut rapidement s’apercevoir qu’il faut réfléchir et établir sa propre théorie du cocon sémantique en fonction de sa thématique. Et c’est là tout son bonheur ! 😉

Quand vous entendez « cocon sémantique », vous devez bien faire la distinction entre ces deux mots :

« Cocon » est le cocon de votre site, une boule de coton si vous voulez (de base). Cette boule de coton, vous allez la diviser en plusieurs catégories, sous-catégories, etc. Vous allez donc l’élargir, la structurer.

« Sémantique » c’est votre maillage interne, dans notre cas. Donc, après avoir eu une boule de coton structurée, nous pourrons lier le contenu et élargir notre stratégie. Tout en sachant que votre contenu devra être sémantiquement optimisé.

Dans cet article, nous nous limiterons à son principe de base qui se forme sur 2 points :

  • La structure du contenu en Silo
  • Le maillage interne intelligent entre le contenu

Il faut savoir que le cocon sémantique regorge de possibilités, mais avant de les trouver ou de les comprendre… Il faut être au clair avec son principe initial.

Je pars donc du fait que vous savez optimiser votre contenu, et que vous avez déjà une base de mots clés.

La structure en Silo

Il faut tout d’abord savoir qu’un Siloing ne peut se faire que sur base de contenu. Et qui dit contenu, dit mots. Vous l’avez compris, votre contenu devra être optimisé pour Google (ou un tout autre moteur de recherche) et surtout : être riche en mots. Les mots, c’est très important, car Google ne se limite plus aux mots-clés tous simples ou même aux synonymes.

Eh oui, il ne suffit plus d’écrire son mot-clé principal une fois par ligne pour ranker. Nous sommes en 2016, donc, ce mot-clé doit être au centre d’autres mots, de vocabulaire riche. Sans ça… Un contenu pourra être appelé « optimisé » que très difficilement… Enfin bref, je pense que je pourrais en sortir une formation « Construire un cocon sémantique grâce aux mots ! ». Vous imaginez le truc ? 😉

Revenons à nos moutons. Tout ça pour dire qu’une structure en Silo se base sur du contenu, et donc des mots. Pour vous aider à structurer votre contenu avant même sa rédaction, je vous conseille fortement d’établir une Mind Map.

Comme l’illustre si bien cette image, une structure en Silo est un ensemble de compartiments, soit des catégories plus concrètement (très thématisées). Ces compartiments détiennent nos petites pépites d’or, soit le contenu (articles, pages, etc). En théorie, un Silo = une ou plusieurs catégorie(s) remplie(s) d’articles, puisqu’il peut très bien y avoir une catégorie, une sous-catégorie et j’en passe (en fonction de la richesse de votre thématique).

Je précise « en théorie », car sachez qu’un Silo peut très bien être un ensemble de pages, par exemple. Ce qui est relativement puissant, puisque les pages sont plus prises en compte par Google que de simples articles. L’inconvénient, c’est que votre Silo ne « bouge pas », entre guillemets, puisque dans ce cas vous n’avez pas de catégories à l’intérieur. Enfin bref, le principe de base de la structure en Silo reste les catégories et les sous-catégories 😉

La liaison entre vos contenus, soit le maillage interne

Une fois votre contenu rédigé et classé par catégorie, il faudra passer le cap sur le maillage interne qui est la force d’un cocon sémantique. En effet : pas de maillage interne, pas de cocon. C’est sur cette pratique que tout (ou presque) repose.

La manière de lier son contenu dans un cocon sémantique peut fortement varier d’une thématique à l’autre. Mais de mon côté, pour partir sur une base, voici comment je procède.

Voici un petit schéma (très) simplifié du cocon sémantique que j’ai réalisé. Nous avons d’abord notre page d’accueil, en suite, en dessous, nos catégories pour finir avec nos articles (le contenu). J’aurai bien pu rajouter des sous-catégories… Mais bon, le but ici est de simplifier ! 🙂

La page d’accueil fait un lien vers les catégories qui sont placées soit dans le menu de navigation, soit dans la sidebar. Et en suite, les catégories font eux-mêmes des liens vers les articles. Mais comme nos Silos (catégories) sont très thématisés, nos articles font eux-mêmes un lien vers la catégorie qui le détient. Ce lien, c’est en fait le fil d’Ariane qui le fait…

Enfin, sachez que vos articles peuvent être tout simplement inclus dans les catégories, mais le top du top, c’est que vos articles principaux soient eux-mêmes structuré. C’est à dire qu’ils soient inclus dans le menu de navigation.

En conclusion

Voici le principe de base du cocon sémantique, vous devez en retenir que cette structure SEO se repose principalement sur le maillage interne et les mots (donc le contenu). Le contenu doit être structuré et inséré dans des Silos (catégories), et ces Silos, ils doivent être très thématisés. Et si vous avez un site lent comme un escargot, je vous invite à lire cet article pour améliorer la vitesse de votre site 😉

D’autres articles sur le cocon sémantique devraient arriver prochainement. En attendant, si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ou bien même de laisser une petite note 😉

Et la SEO continue…

Salut chères lectrices et cher lecteur de mon blog SEO.

Pas facile pour le Doc ces temps de prolonger ses études de SEO 😉 et de mener toutes ses autres activité bon train.

Les posts se font rares mais je pense à vous tous les jours en voyant la fréquentation de ce site en constante augmentation et je vous remercie pour vos visites, encouragements, commentaires :).

Les dernières semaines optimisation pour les engins de recherche ont été riches en actualité que vous aurez suivi avec la mise à jour du pingoin de Google et les nombreuses autres actus que vous aurez lu sur la blogosphère.

Présentement, je vous écris pour parler un peu de ce blog, des dernières petites nouveautés et introduire les prochains articles.

N’ayant eu que peu de temps à consacrer dernièrement à la publication ou à l’amélioration de cet outil, je n’en reste pas moins actif même si on peut toujours faire plus et mieux.

Ecrivez un article SEO sur ce blog

Afin de renforcer le contenu de ce blog consacré principalement à la SEO et au référencement, je lance un appel à tous mes petits camarades souhaitant faire comme Wilooo, un article invité, à se manifester en me contactant.

Rejoignez notre liste d’abonnés à la newsletter

Petite nouveauté technique sur ce blog, l’ajout d’une liste de diffusion. Si vous souhaitez recevoir nos dernières news, nos bons plans et communications, inscrivez simplement votre email en haut à droite et cliquez « S’abonner » that’s it.

Pour info pratique et technique, j’utilise Mailchimp pour les envois, un petit plugin pour l’intégration du petit widget en haut à droite de cette page et c’est marre. Je dois par contre faire les envois au travers de mailchimp, ce n’est pas la solution idéale mais c’en est une et elle fonctionne tout à fait correctement et c’est gratuit jusqu’à 2000 abonnés moyennant l’ajout d’une petite vignette  Mailchimp inséré dans les emails.

Des codes sources d’intégration sont aussi disponibles pour les sites internet ainsi qu’un lien direct vers le formulaire d’inscription à la Newsletter du blog SEO.

Communiqués de presse et prochains articles

Rares sont les sites parlant de SEO ou de référencement, et j’en connais un certain nombre, à ne pas avoir, outre l’habituelle liste d’annuaires de référencement, une petite liste choisie de sites de communiqués de presse.

Prochainement, je vous livrerais quelques sites de CP que vous pouvez utiliser pour augmenter votre nombre de publications avec des liens ancrés vers vos sites. Je vous parlerais aussi de la plateforme CP de mon ami Bruno qui ravira les amateurs avec un joli PR.

En parlant de Page Ranking, Google devrait faire une mise à jour de celui-ci prochainement et il sera l’occasion de faire un petit point sur le classement des annuaires et sur la toile du Docteur Rama.

Enfin, « petit flattage d’égo » bien SEO pour le coup.

Blograma est depuis quelques semaines dans les premières places sur Google.fr pour la recherche de la chaine de caractères « blog SEO ». Inutile de vous dire que cela apporte un nombre important de nouvelles visites sur le blog.

Si cela était nécessaire, rappelons que se situer dans les 3 premiers dans Google pour une expression clé X ou Y apporte toujours beaucoup de visiteur sur l’expression clé en question (si toutefois celle-ci est un peu recherchée).

Dans le cas présent je n’ai pas particulièrement cherché à l’être pour les 2 mots considérés mais le fait est que Blograma se situe dans les premiers résultats pour cette recherche, pourvu que ça dure.

Petit bonjour amical au passage aux blogs concurrents mais néanmoins amis qui se retrouvent dessous.

Je note humblement au passage que j’ai affaire à des Kadors du métier (chapeau bas messieurs) même si je ne suis pas un pro et qu’en aucune manière je ne peux rivaliser en expertise avec eux.

Je vous encourage par ailleurs, mais mon petit doigt me dit que vous le faites déja, à lire leurs articles et vous abonner à leurs newsletters (je lis tous leurs articles) pour en apprendre encore plus sur la SEO.

Voila pour today, on se retrouvera bientôt pour un nouvel article et en attendant, pour en être averti par email, n’hésitez pas à rejoindre notre liste de diffusion en haut à droite.

+++++

WordPress SEO by Yoast pour un blog – fonctionnalités et mise en oeuvre

Optimisation SEO de votre blog avec Yoast

Nous l’avons vu dans la première vidéo sur le plugin WordPress SEO, l’intérêt de cette extension est évident et son installation facile.

Penchons-nous maintenant sur les fonctionnalités SEO du plugin avec un passage en revue des différentes options de l’extension et la mise en œuvre de celles-ci dans votre blog (voir le tuto en vidéo en fin d’article).

Intéressons-nous donc aux 3 fonctionnalités majeures en matière de SEO sur lesquelles Yoast va vous permettre d’agir pour améliorer l’optimisation de votre blog.

La balise <title>

Vous le savez sans doute, ce qui importe principalement niveau optimisation pour une page internet, c’est en tout premier lieu la balise <title>, le titre de la page tel qu’il s’affiche dans le navigateur qui visite la page, le titre que rencontre Google lorsqu’il visite et index les pages de votre site (explicité en image dans la vidéo).

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, bien titrer ses pages ne constitue en aucune manière une garantie quelconque d’obtenir de bons résultats surtout si le reste est tout pourri, mais c’est un préambule indispensable à une optimisation réussie.

La balise meta description

Secondairement, ce que l’on appelle la balise meta description de vos pages, constitue également un levier d’optimisation important car elle est utilisée par Google pour présenter un extrait de votre page dans les résultats de recherche (explicité en image dans la vidéo).

Réécriture simplifiée de certaines URL avec ce plugin

Afin d’optimiser vos URL notamment celles concernant vos catégories, vous pourrez en toute simplicité éliminer une partie peu utile des URLs (Uniform Resource Locator) afin de les raccourcir, c’est mieux en terme de SEO (explicité en image dans la vidéo).

Et WordPress dans tout ça?

WordPress en natif, on ne lui reprochera pas compte tenu des nombreuses qualités de ce CMS (Content Management System), ne permet pas de renseigner la balise meta description (il ne l’a pas en fait).

Il ajoute également dans votre balise title le nom du blog (le titre du site renseigné dans vos réglages généraux de WordPress) et force l’ajout du mot « category » dans les URL de vos catégories dans le blog (explicité en image dans la vidéo).

Qu’à cela ne tienne, nous allons voir ci-dessous en image et en parole comment remédier à tous ces petits inconvénients en utilisant les champs de formulaire ajoutépar Yoast dans les articles et catégories de votre admin WP.

Place à la vidéo:

Retrouvez mes vidéos SEO sur YouTube.

+Vincent Matile

Optimisez votre blog WordPress pour le référencement avec Yoast

Pourquoi et comment installer WordPress SEO by Yoast sur votre blog?

Bonne question SEO non? (voir la réponse et le tuto en vidéo en fin d’article)

La première chose à savoir à propos du plugin « WordPress SEO by Yoast » est qu’il s’agit d’un outil d’aide à l’optimisation (SEO) de vos articles et pages de blog/site sous WordPress afin d’obtenir une meilleure visibilité dans Google.

Compte tenu du fait que WordPress natif présente quelques carences en matière d’optimisation, il convient d’installer un outil supplémentaire dans votre CMS (Content Management System) préféré afin d’optimiser un peu votre blog.

Optimiser son site revêt une importance capitale pour qui souhaite réaliser un référencement de qualité et avoir une chance de sortir dans les résultats des moteurs de recherche dans les premières places même si encore une fois, cela ne fait pas tout.

Dans ce premier chapitre je vais vous expliquer pourquoi WordPress par défaut ne permet pas une optimisation tout à fait complète de votre blog et et comment remédier à ce problème en installant le plugin WordPress SEO by Yoast.

Dans un second chapitre je passerais en revue rapidement les différentes fonctionnalités de WordPress SEO by Yoast et vous montrerais comment correctement titrer ses articles et pages, comment insérer dans le code source de vos fichiers la balise meta description. Nous aborderons enfin la réécriture des URL.

Cette vidéo tente d’aborder la problématique de manière explicite afin de vous faire vraiment comprendre pourquoi il convient d’utiliser cette extension (il existe d’autres plugins remplissant cette tache mais c’est Yoast que j’utilise et qui est parmi les plus populaires) et comment vous pourrez l’installer sur votre WordPress.

Vous le verrez, c’est assez simple et j’espère que mes explications vous aideront à mieux comprendre le pourquoi du comment.

Pour résumer très sommairement pourquoi il faut utiliser ce plugin, la réponse est:

  • pour titrer vos pages de manière optimisée
  • pour ajouter à vos pages une méta description.

Ces 2 balises sont très importantes vous le verrez car elles sont reprises par Google dans les résultats de recherche.

Place à la vidéo qui vous explique tout cela, mettez en HD si vous voulez bien visualiser les détails.

Retrouvez mes vidéos SEO sur YouTube.

+Vincent Matile

Un annuaire gratuit de référencement qui donne du jus, Limonads

Un annuaire généraliste et gratuit au doux nom de Limonads.

Une fois n’est pas coutume, je vous présente un autre annuaire gratuit pour votre référencement, et l’on peut qualifier sans difficulté, de qualité.

De quoi s’agit-il?

De Limonads!!

La limonade? Non, de Limonads, avec un S, c’est le nom que lui a donné son auteur, Luc Bizet.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de me justifier, je tiens tout de même à préciser que j’ai choisi de vous parler de ce répertoire de sites car j’ai un penchant prononcé pour tout ce qui est singulier et pour le coup, on peut parler de singularité.

En effet, aussi bien l’annuaire que son auteur n’ont rien à voir avec le commun des mortels, alors j’jaime.

Qui a fait Limonads?

Parlons tout d’abord de l’auteur, Luc Bizet, webdesigner.

Nonobstant le fait que c’est le genre de gars qui en a et qui ne se laisse pas faire, c’est (entre autres) un grand spécialiste du design, de la charte graphique et du css. Après avoir fait des études de PAO/Illustrateur Photoshop, il a longtemps travaillé comme « conducteur » de grosses machines d’imprimerie quadri-color. Autant vous dire que les couleurs, le design et la technique, c’est son truc. En plus de cela, c’est un perfectionniste, le genre de mec qui ne laisse rien au hasard et qui se cassera la tête pendant 3 jours pour obtenir exactement ce qu’il veux. Bref, du solide, avé le sang chaud et des prix abordables.

Alors qu’il conduisait ses grosses machines, il a commencé à s’intéresser à internet à partir de 2003 et a peaufiné son CV en suivant en 2011 une formation de Web-Designer qu’il a réussi avec les félicitations du jury, rien que ça.

Maintenant installé à son compte, il habite dans le sud de la France et vous passe bien le bonjour. 😀

L’annuaire gratuit Limonads.

Intéressons-nous maintenant à l’annuaire dont il est l’auteur, Limonads.

Les spécialistes remarqueront en visitant le site que l’annuaire est installé sur un sous-domaine de limonads.com.

Comme je vous le disais plus haut, Luc ne laisse rien au hasard et a volontairement créé cette URL car son projet initial n’était pas de créer un annuaire mais un autre site. Comme il est prévoyant et ne lâche pas l’affaire comme cela, il se réserve ainsi la possibilité de revenir à son projet initial, ou un autre, dans le futur, en exploitant le domaine principal.

C’est donc un peu en tâtonnant un script existant mais peu commode et pas du tout prévu pour faire un annuaire qu’il a eu l’idée de faire un répertoire de sites. Bien décidé à faire cela propre en ordre, il a entièrement modifié le petit script originel pour créer cet annuaire.

C’est là que l’affaire prend toute sa dimension dans la mesure où il ne souhaitant pas réaliser quelque chose de commun mais un outil très optimisé. L’annuaire peut ainsi accueillir tout aussi bien 100 que 1 million de sites. Il a travaillé d’arrachepied à réaliser un outil UNIQUE dans tous les sens du terme.

Unique d’abord car il n’existe nulle part ailleurs mais aussi parce que tout est mis en œuvre pour favoriser la vitesse d’exécution de l’affichage avec à un nombre considérable de fonctionnalités maison.

Grâce à un système sophistiqué de cache réglé au minimètre, l’annuaire ne fait aucune requête dans la base de données lorsque vous naviguez dessus. Tout est contenu dans le cache qui est mis à jour, la nuit j’imagine, selon des fréquences adaptées pour chaque partie du site (home page, catégories, fiches des sites). Ainsi, la base de données est très peu sollicitée assurant une navigation fluide.

Voilà pour la partie technique mais l’annuaire ne s’arrête pas là.

Pourquoi s’inscrire dans Limonads?

Un nombre important de fonctionnalités SEO ainsi qu’un search léger et ne nécessitant qu’une requête dans le BDD en font un outil performant et vraiment unique. Une vitesse d’affiche rapide, un design assez dépouillé avec des couleurs savamment choisies assurent à cet annuaire sa singularité. Vous ne retrouverez rien d’équivalent ailleurs.

La préoccupation majeure des webmasters cherchant à faire du référencement est de trouver de bons outils offrant du jus à leurs liens.

C’est là que Limonads entre en action car cet outil, optimisé à souhait, offre un joli page ranking 4 pour sa page d’accueil et de nombreuses autres pages bien rankées, assurant aux fiches une visibilité et un référencement de qualité.

Le linkage interne du site est également bien pensé avec toutes les catégories (30 thématiques) atteignables sur toutes les pages et des liens vers vos fiches sur de nombreuses autres pages du site.

Le formulaire de soumission dans l’annuaire est tout simple et l’inscription est gratuite. Vous pouvez ajouter des mots-clés pour votre site (dont l’un servira pour l’ancre de votre lien), devrez renseigner une description courte et longue non dupliquée et le tour sera joué.

Référencez votre site sur Limonads

En conclusion de cette présentation, je ne peux que vous conseiller l’inscription dans cet annuaire, la validation y est plutôt rapide et vous obtiendrez ainsi un lien de qualité pour votre référencement.

Un système simple vous permettra aussi si vous le souhaitez de voir votre site apparaitre sur de nombreux emplacements du site en échange d’un lien.

Gagnez des visiteurs avec la rich snippet author Google+

Nul référenceur peut l’ignorer, la rich snippet author est un moyen efficace d’augmenter le nombre des visiteurs sur son site.

C’est avec grand plaisir que je reçois, mon premier invité, Wilfried. Il m’a fait le plaisir de m’envoyer cet article très utile qui vous permettra d’optimiser encore plus votre site web. Retrouvez plus d’informations sur l’auteur sur son site Création site internet Perpignan.

La traduction littérale de « Rich Snippet Author » en français est: « donnée riche auteur ».

Concrètement l’author rank est l’identification d’un auteur pour un article, ou un site internet entier. Cette identification se matérialise par une photographie de l’auteur ainsi que sa nomination dans les résultats du moteur de recherche Google.

Mise en place de la donnée riche auteur

Pour la mettre en place, il faut au préalable avoir un compte sur le réseau social Google +.

Une fois votre compte créé, il va falloir lier votre compte Google+ à votre article ou votre site web.

Pour ce faire, il faut mettre un lien vers votre compte Google+ sur votre article ou site web.
Exemple : Wilfried Carbonell

NB: il est important d’avoir le même nom et prénom dans l’ancre de votre lien, que sur votre profil Google+.

Une fois le lien établi sur votre site web rendez-vous à cette adresse : https://plus.google.com/authorship

Les directives sont inscrites sur cette page web, il suffit juste d’entrer une adresse e-mail valide contenant obligatoirement votre nom de domaine. Ex: docrama[at]blograma.fr

C’est tout?

Et oui, en quelques minutes le tour est joué et votre site internet ou votre page web sont maintenant liés à votre profil Google+. Notez que l’apparition de cette donnée riche dans les résultats de recherche n’est pas immédiate. Il vous faudra patienter entre 4 jours et deux semaines, le délai variant selon les cas.

Vous pouvez vérifier si votre site internet ou page web a correctement été identifié en consultant l’outil mis en service par Google sur : http://www.google.com/webmasters/tools/richsnippets

Une fois en place, vos résultats de recherche dans Google apparaitront selon l’exemple suivant:

Importance et avenir de la rich snippet author

Beaucoup de grands référenceurs s’accordent à dire que cette donnée riche va prendre de plus en plus d’importance. Plus un auteur sera suivi, plus son contenu sera crédible et lui assurera un bon classement dans les résultats de recherche.

Il faut donc ne pas hésiter à utiliser le réseau social Google+, nouer des amitiés, publier du contenu, partager des liens, et votre popularité grandira.

Pour ma part depuis que j’utilise la donnée riche auteur, j’ai remarqué une augmentation de 15 % de mes visiteurs. Avoir une photographie à gauche de sa page web a un effet attractif pour les internautes. Pas mal de blogueurs ont noté eux aussi une certaine augmentation des visites.

Google affichant clairement sa volonté de promouvoir son réseau social Google +, il est important de ne pas négliger cette fonctionnalité simple à mettre en place.

La notion d’author rank commence à faire parler d’elle et gageons que Google, dans le futur, réalisera un classement des auteurs. Ce classement s’appuiera sur des critères comme le nombre d’abonnés, le pagerank des contenus de l’auteur, la fréquence de publication et bien d ‘autres critères…

Pensez-y, c’est une évolution majeure dans le monde du référencement et ce n’est pas moi qui le dis, ces propos émanent du président de Google, Eric Schmidt.

——————————————–

Merci cher Wilooo pour ce guide facile et bien utile. Nul doute que bon nombre de blogueurs et blogueuses vont rapidement mettre tout cela en place et voir bientôt leur trombine dans Google.

Blogueur francophone ou pas, SEO ou juste blogueur ?

Etes-vous blogueur, pensez-vous à la SEO ?

Connaissez-vous le Communauté des Blogueurs Francophones de Google + ?

Forte à ce jour de plus de 630 membres, un chiffre qui grandit chaque jour, j’ai découvert cette communauté il y a seulement quelques semaines. En effet, curieux de connaitre un peu mieux Google +, je fouille, farfouille ici et là en quête, je l’avoue, de bons liens mais aussi pour satisfaire ma curiosité sans limite.

C’est ainsi que j’ai rejoint cette communauté il y a quelques semaines, me disant aussi que j’y trouverais surement des candidats à l’inscription de leurs blogs pour mon annuaire des blogs.

Qui en est l’instigateur ?

Créer une communauté sur Google + est d’une simplicité enfantine. Quelques clics suffisent, pour peu que l’on ait un compte et le tour est joué.

Nous devons donc ce groupe de blogueurs à Hamza Chahid, un webmaster Marocain basé à Casablanca, tombé dans l’informatique dès le plus jeune âge. Il dirige sa propre agence web et participe activement à la communauté. Cliquez sur sa photo pour en savoir plus….

Que trouve-t-on sur cette communauté ?

« Six ceng trenteeeee membra, ça fé déjà èèèè » comme on dirait à Marseillaaaa.

Eh bien on y trouve, comme dans toute communauté, toutes sortes de gens et de blogueurs en particulier.

A l’image de la vrai vie, il y a les timides, les expansifs, les opportunistes, les marrants, j’en passe et des meilleurs. J’ai commencé par les timides pour ne pas dire autre chose car il y a assez peu de participants à la vie quotidienne de la communauté compte tenu du nombre de membres. On pourrait presque assimiler les timides aux opportunistes si l’on s’en réfère aux nombreux liens postés par les membres renvoyant vers le dernier article de leur blog.

Sans participer vraiment, et  je ne les en blâme pas, ils doivent y voir une opportunité de simplement faire de la promo pour leurs blogs, sans pour autant réaliser que leur cible n’est pas vraiment là car si tout le monde n’adhère au groupe que pour trouver des lecteurs, lesquels potentiels lecteurs étant eux-même blogueurs en quête d’audience, pas sure que ce soit le meilleur endroit; mais bon…

Pour résumé, c’est une communauté très bigarrée et les thématiques de blogs sont nombreuses. Sans adhérer forcément, vous pouvez simplement consulter la page et découvrir les nombreux blogs. Si vous recherchez des conseils pour bloguer mieux, vous pouvez également soumettre vos blogs à la communauté et recevoir les commentaires des autres blogueurs.

 Et la SEO dans tout ça !

Miam miam mon chapitre préféré 😛

Je ne m’y trompe pas chers lecteurs, c’est une communauté de blogueurs, plus accès sur les préceptes habituels du blogging, dont je vais parler un peu, que sur la SEO.

Mais c’est important la SEO non?

Si j’ai bien appris une chose depuis que je fréquente assidument le forum WMR et diverses communautés, c’est que la SEO ou plutôt la SEO accès référencement est quand même plutôt un domaine dans lequel on va retrouver les marchands.

En effet, lorsque vous vendez des produits ou des services, il importe beaucoup d’être visible dans Google et les autres moteurs alors que lorsque vous bloguez, c’est plus par réseau et fidélisation que vous allez recevoir des visiteurs que par les moteurs.

Pour autant, afin d’attirer plus de visiteurs, il convient selon moi de mixer les deux ou du moins d’optimiser ses articles pour en favoriser le référencement.

La majorité des blogueurs utilisent WordPress, un outil gratuit avec plein de fonctionnalités additionnelles disponibles. Cet outil est par ailleurs très adapté à la SEO et au référencement alors pourquoi s’en priver.

Les conseils les plus couramment dispensés aux blogueurs en herbe sont les suivants:
– publiez du contenu de qualité et original
– corrigez vos fautes d’orthographe et éditez proprement vos articles
– faites au moins 1500 caractères par articles, 400 mots minimums
– publiez une fois par jour
– faites des newsletters
– offrez ou vendez des guides sur votre site
– utilisez les réseaux sociaux pour renforcer votre communauté
– répondez aux commentaires

Certes, ces conseils sont de bon ton, demandent en soi déjà certaines qualités et du temps et je vous recommande de les suivre. Ce faisant, j’ajouterais à l’attention des blogueurs en herbe qu’ils doivent également porter une attention, même minime, à la SEO de leurs articles. Cela d’autant plus que WordPress d’origine, voir agrémenté de quelques plugins vous facilitera grandement la tâche.

Alors blogueuses blogueurs, adoptez les bons réflexes dès le début de votre activité et installez un plugin SEO sur votre WordPress et faites le minimal suivant et en vrac:
– mettez deux ou trois voir quatre tags par article, pas plus
– faites un titre d’au moins 50 caractères
– Utiliser la balise <More> dans vos articles
– modifiez l’url de votre article permalien
– mettez des images avec un alt
– utilisez la balise <h1>
– remplissez la balise « Méta Description »
– mettez des liens dans vos posts vers d’autres articles ou tags de votre blog
– éliminez les widgets inutiles

Pour conclure quelques réflexions.

Je ne pouvais faire un article sur une communauté de Google + sans aborder, tout de même, le bénéfice supposé qu’apporte(rait) la participation et la publication de liens. Objectivement je ne vous garantis rien, subjectivement mon petit doigt me dit que Google aime bien que l’on utilise ses outils et pourrait bien donner un poids un tout petit peu plus important  niveau SEO aux tauliers de sites internet utilisant ses outils.

Je dirais aussi que n’est pas blogueur qui veut. Vous aurez beau suivre tous les bons conseils et ceux des marchands de rêves, si vous ne savez pas écrire et n’avez pas d’idées, passez votre chemin.

Si par contre vous aimez vraiment ce milieu, avez une réelle volonté de partager, communiquer, échanger avec les autres bien que vos capacités éditoriales soient limitées, je ne peux que vous encourager à continuer et vous inciter à penser un peu SEO dès le début. Tout forgeron l’est devenu en forgeant et après quelques semaines ou mois d’exercice d’écriture, vous parviendrez sans aucun doute à améliorer votre style et à intéresser un public. Il ne faut pas se décourager, ne pas croire que le blogging est magique et va attirer les foules au premier article.

Perspicacité, application, abnégation parfois, passion et SEO sont les maîtres mots pour devenir un bon blogueur et pour certains, en vivre.

😉

Annuaire des blogs Blogueurama.com

Référencez un blog avec l’annuaire des blogs Blogueurama

En ce fin janvier, il est encore temps de vous souhaiter une fois de plus à toutes et à tous, lectrices et lecteurs de ce blog SEO, une excellente année 2013.

Pour bien commencer 2013, nous sommes heureux de vous présenter le dernier-né du groupe Moteurama, notre nouvel annuaire des blogs.

Pour le référencement de blog, c’est l’outil parfait.

Nommé Blogueurama, il a pour vocation de recevoir tous les blogs en quête de 3 liens durs de qualité pour leur référencement.

Pour son démarrage, le répertoire a été divisé en une trentaine de catégories de blogs toutes atteignables depuis la page d’accueil de l’annuaire pour une meilleurs SEO et un meilleur jus pour votre référencement.

L’inscription dans cet annuaire de blog est gratuite et se déroule selon la méthodologie habituelle d’inscription dans les annuaires.

Nous avons testé pour vous l’inscription de ce blog :D et obtenu le résultat suivant, la fiche

http://www.blogueurama.com/blog-seo-et-referencement-optimisez-votre-site-et-referencez-le-s1.html

Comme vous le découvrez, la page entière est consacrée au blog inscrit avec URL réécrite, une description jusq’à 1000 caractères, 3 backlinks vers la page d’accueil de votre blog (l’image, l’ancre en caractères gras et l’URL en vert de votre site).

Vous bénéficiez aussi de 5 liens supplémentaires grâce à votre flux RSS qui apparait en bas de votre page.

Vous pourrez aussi renseigner votre page Facebook et Twitter soit 2 liens en plus vers votre réseau de sites. Enfin, si vous le souhaitez, renseignez votre adresse postale qui s’affichera sur votre fiche avec la carte Google Map.

Pour un mini effort financier, vous bénéficierez des avantages supplémentaires avec la soumission privilège. Description de 2500 caractères et 5 liens profonds ainsi que l’affichage garantit en tête des catégories avec un bonus de 2 points.

Pour ses débuts, l’annuaire propose de donner 1 point de bonus à tous les sites faisant un lien retour sur une page correcte.

Profitez de cette offre de référencement facile et de qualité en référençant dès maintenant votre blog dans notre annuaire des blogs. Tous les nouveaux blogs référencés sont publiés sur la page Facebook et Twitter de l’annuaire.

Pour votre référencement, créez votre Gravatar

Référencement internet et Gravatar

Le Gravatar qu’est-ce-que c’est?

Comme l’indique le site de création de son Gravatar, il s’agit de votre image sur le web, une forme d’identification qui vous donne une identité visuelle et numérique sur internet.

Il présente de nombreux avantages notamment celui de pouvoir poster des commentaires sur les blogs et de voir apparaitre à gauche de votre comment une image cliquable ainsi que votre ancre et le lien vers votre site internet.

Bien entendu, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs Gravatars si vous êtes un webmaster en quête de backlinks pour différents sites sur la toile.

Comment créer son Gravatar?

Rien de plus simple chers lecteurs, rendez-vous sur le site Gravatar, il ne vous sera demandé qu’un email et c’est marre. Vous pourrez ensuite mettre votre image ou laisser celle par défaut, et ajouter un certain nombre de détails à votre profil.

Comme dit l’adage, les détails ont leur importance et c’est tout l’objet de cet article. En effet, point n’est question de créer juste pour créer, mais dans la 3ème partie ci-dessous je vais vous présenter les avantages d’avoir son Gravatar et de l’utiliser pour réaliser ses commentaires sur les blogs.

Pourquoi créer son Gravatar et quels sont les avantages?

Avant tout, cela simplifie la vie car il permet de poster sur de nombreux types de blogs sans avoir à renseigner à chaque fois votre email, nom, URL. Loguez vous simplement le matin sur votre compte et vous commenterez toute la journée ici et là simplement et rapidement.

Ainsi, lorsque vous postez un commentaire sur un blog, vous serez tout de suite identifié comme le montre l’exemple ci-dessous:

Étant logué au moment de poster ce commentaire, j’ai eu simplement à entrer dans le formulaire de commentaire mon texte, à valider et c’est fait. Le lien « Annuaire référencement Moteurama » est cliquable et renvoi vers l’URL que j’ai voulu avec l’ancre choisie, mais en plus, comme vous allez le voir ci-dessous, si je passe la souris sur le logo « M » à droite, j’obtiens la chose suivante:

Un joli preview de mon profil avec 3 liens vers ma page de Gravatar. Les 3 liens (un avec l’image, le second avec « Annuaire référencement Moteurama » et le 3ème avec « View Complete Profile ») sont tous en dofollow et pointent vers la page Gravatar de Moteurama dont je vous mets un preview ci-dessous:

Vous remarquerez que sur cette page figure un grand nombre d’informations que j’ai préalablement renseignées en créant mon profile Gravatar.

Outre mon email, vous constatez qu’on y retrouve le lien vers ce blog, la page Google plus, Twitter (n’hésitez pas à me suivre soit dit en passant) avec le nombre de followers, une description de mon activité ainsi que 3 images avec les liens vers différents sites que j’ai ajoutés à mon profil.

Il est à noter que les liens en question sont tous en « nofollow » mais qu’importe, au-delà du côté référencement, ce sont bel et bien des liens naturels, permettant au visiteur de connaitre un peu mieux le personnage public et de visiter les sites de celui-ci.

Conclusion

Avoir son Gravatar est bien pratique et plus vous posterez de commentaires sans vous prendre la tête et plus vous populariserez votre profil Gravatar, du référencement naturel bienvenu pour votre popularité ;)